Réunion du réseau : Compte-rendu du 28 août dernier

Le soir du vendredi 28 août s’est tenue une nouvelle réunion des Territorialistes. Elle a accueilli vingt personnes et s’est déroulée, conformément à la philosophie du réseau, au sein d’une communauté, en l’occurrence celle de l’Arche à Saint-Antoine-l’Abbaye (Isère). Cette réunion a été l’occasion de rappeler le cadre intellectuel de la pensée territorialiste, ses racines mais plus encore l’horizon critique et les principes politiques que le réseau français lui confère, en présence d’habitant.e.s de la communauté, de membres de collectifs tendant à l’autonomie, mais aussi chercheur.e.s et étudiant.e.s.

Chantiers et réflexions engagés

Des chantiers engagés par le réseau ont été présentés, dans l’optique de voir comment s’incarnent nos réflexions dans des milieux écologiques de vie : une enquête habitante déjà menée et en fin d’analyse sur les imaginaires écologiques dans la Vallée Longue (Cévennes), une enquête en cours d’élaboration auprès d’habitant.e.s de communes périurbaines de Lyon concernées par des projets de densification en zone humide (Saint-Romain-au-Mont-d’Or et communes alentours). Des publications prochaines vont présenter leurs avancées sur le site des Territorialistes (synthèse des résultats pour le premier, méthode de recherche pour le second). Enfin, a été annoncée le lancement d’une réflexion approfondie sur les conditions de construction des biorégions particulièrement en termes d’organisation politique, de relations sociales, de représentations de l’environnement… Elle donnera lieu à l’élaboration, d’ici la fin de l’année, d’un fascicule d’une vingtaine de pages.

Propositions et pistes de scènes d’engagement

Cette réunion a donné lieu à deux propositions de scènes à investir pour faire connaitre et mettre en débat la pensée du réseau des Territorialistes : proposition d’une implication dans le cadre du prochain séminaire du réseau Espace rural qui portera sur les sols, ainsi que se rapprocher voire participer à des luttes grenobloises.

Adhésions

La réunion s’est achevée par un appel à participation et adhésion. Raphaël Lhomme qui travaille la philosophie et s’engagera, aux côtés de Mathilde Girault, au rayonnement du réseau des territorialistes. En parallèle, Amandine Quin, qui n’a pas malheureusement pas pu assister à la réunion, a adhéré au réseau et organisera un séminaire au printemps 2021 sur les effets de la métropolisation sur la dépossession politique et la nécessité du décentrement géographique pour le réempuissantement de chacun-e.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :